Recette // Yogourt d’amandes maison

12314021_835579153228423_719509751006187735_n

C’est pas parce que t’es végane que tu peux pas manger du yogourt. En fait, toute chose fermentée de la bonne façon (légumes lacto-fermentées comme la choucroute, le kimchi, boissons fermentée telles le kombucha et le kéfir d’eau) sont excellentes pour la santé car bourrées de probiotiques.

C’EST QUOI UN PROBIOTIQUE ?

On en entend parler souvent de celui-là, mais est-ce qu’on sait exactement de quoi il s’agit ? On sait que ça a rapport avec notre flore intestinale mais quel rôle jouent les probiotiques dans notre santé ?

Les probiotiques sont des micro-organismes utiles qui colonisent la flore intestinale et vaginale. Leur présence permet entre autres de contrer la prolifération des micro-organismes nuisibles qui peuvent, par exemple, provoquer des diarrhées infectieuses ou des vaginites.

Les probiotiques (1) modulent l’activité du système immunitaire intestinal, (2) augmentent la fonction de barrière de la muqueuse intestinale et (3) ont des effets antimicrobiens directs.

Il y a environ 400 espèces de bactéries différentes qui colonisent notre tube digestif. De 30 à 40 espèces de ces bactéries représentent 99% de la flore qui forme un écosystème stable essentiel au maintien de la bonne santé. Si pour une quelconque raison, une maladie, une infection ou une déficience du système immunitaire viennent déséquilibrer cet écosystème, on peut alors aider notre corps à retrouver son équilibre en consommant des aliments riches en probiotiques par exemple, suite à la prise d’antibiotiques.

C’est pour ça que manger vivant, c’est important. Les aliments ont des propriétés nutritionnelles importantes (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels, etc.) mais lorsqu’on les consomme crus ou fermentés, on bonifie leur propriétés en ajoutant en plus leur vitalité, l’énergie pure de ceux-ci. Lorsqu’on parle de fermentation, on ajoute encore des propriétés supplémentaires dont notre flore intestinale en bénéficie.

Alors aujourd’hui, on met la machine en branle pour fermenter et être pétants de santé !! 😉

INGRÉDIENTS

  • 2 T d’amandes crues trempées et rincées
  • 1/3 T de sirop d’érable
  • eau
  • une pincée de sel
  • un petit pot de Bio-K sans lactose (possible de le trouver avec du soya ou du riz fermenté)

ÉTAPES

Il faut être patient pour faire cette recette. Elle se déroule sur trois jours au total, en comptant le trempage et la fermentation.

Faire tremper les amandes pendant 2 jours. Rincer et changer l’eau de trempage deux fois par jours soit le matin et le soir.

Si tu veux savoir pourquoi il faut faire tremper les amandes, tu peux te renseigner ICI.

Les deux jours de trempage font qu’il se développe entre la noix et la peau un petit film visqueux qui fait qu’au matin du troisième jour, tu n’as qu’à appuyer sur l’amande pour séparer la noix de la peau, c’est très facile et ça évite de faire bouillir (cuire) les amandes (ce qui rendrait le procédé plus rapide mais on veut conserver la vitalité des amandes ici).

PETITE ANECDOTE : Je me suis rendue compte que la peau des amandes est âpre et très fibreuse et pas très intéressante pour un yogourt. Comme on cherche à avoir une texture très lisse (sans avoir à utiliser de cajous), il est important d’utiliser des amandes blanches, c’est-à-dire, sans peau. De grâce, n’achète pas des amandes blanchies, car le procédé pour en arriver là cuit l’amande et donc on en arrive avec un produit qui n’est plus vivant, ce n’est pas l’objectif recherché ici.

Une fois tes amandes pelées, tu les mets dans ton mélangeur (de préférence utiliser un Vitamix, sinon, les amandes restent trop longtemps dans le contenant en marche pour arriver à la texture souhaitée et elles chauffent) avec le sirop d’érable, le sel et on recouvre les amandes d’eau jusqu’à environ cinq centimètres au-dessus de la surface des amandes.

Il faut que ce soit lisse. Tu peux jouer avec la texture pour te créer un yogourt plus épais de style yogourt grec ou plus aqueux, c’est au choix.

Une fois les amandes réduites en une belle mixture lisse, on ajoute le pot de Bio-K et on mélange bien une dernière fois.

Dans des pots de verre lavés et stérilisés d’environ 500ml, on verse la mixture et on recouvre l’ouverture chaque pot d’une pellicule plastique qu’on maintient en place avec un élastique. On dépose soit dans la yaourtière à 40°C pendant 8 heures ou dans un déshydrateur à la même température et pendant le même temps.

8 heures plus tard, le yogourt a fermenté et est prêt à être consommé. Tu verras qu’il a fermenté car il se sera formé de petites bulles. Si tu as mis beaucoup d’eau, il se peut qu’une partie de l’eau se sépare et reste au fond du pot. C’est pas grave. T’as qu’à le mélanger pour qu’il redevienne homogène et avec la réfrigération, la séparation sera mois importante. S’il est vraiment trop liquide, tu peux rajouter une cuiller à soupe d’huile de coco fondue dans chaque pot et mélanger le tout. Fermer hermétiquement et garder réfrigéré.

Se conserve 4 à 6 jours au réfrigérateur.

Ensuite, tu peux te faire un coulis de fruit (fraises, sirop d’érable et huile de coco comme sur la photo plus haut) pour aromatiser ton yogourt et le déguster au petit déjeuner avec d’autres fruits, du granola, etc. ou comme collation.

Sinon, il peut servir d’excellente base pour faire un tofu façon poulet au beurre ou tout autre recette qui exige du yogourt.

Bonne fermentation ! xx

Advertisements

Auteur : Sylvia Beaudry

Amoureuse de manger 100% végétal, transmetteuse d'idées et allumeuse de consciences.

12 thoughts

  1. Bonjour Sylvia, merci beaucoup pour cette recette tant attendue! Je fais présentement du yogourt de lait de soya que je réussis pas trop mal après plusieurs essais mais le goût n’est pas extraordinaire! Je suis certaine que le yogourt d’amandes sera bien meilleur. Comme je possède une yaoutière Rolmex d’une capacité de 2 litres, je me demande si je laisse fermenter 2 heures comme pour les pots individuels ou si je suis mieux d’augmenter la durée de fermentation. Merci également pour le truc de l’huile de coco pour épaissir. Et je suis bien heureuse que l’on utilise la pulpe des amandes. Rien à filtrer. J’ai bien hâte de finir mon yogourt de soya pour enfin essayer cette recette!

    1. Bonjour Sonya,
      Pour la yaourtière, je ne saurais vous dire. Fais des tests, arrêtez la fermentation après deux heures et voyez le résultat, vous le saurez immédiatement si vous êtes une habituée du yogourt maison.

      Et partagez-nous vos conclusions !!
      🙂

  2. Bonjour Sylvia, comme je n’ai pas trouvé de Bio-K nature(au CRAC), j’ai pensé utiliser des probiotiques en poudre Profibid à 0,5 billion par c.à thé.mais je n’ai aucune idée de la quantité à utiliser. De plus, pour ensemencer une prochaine production, est-ce que je peux utiliser une demi-tasse de yogourt déjà fait comme je faisais avec du yogourt au lait de vache? Merci pour ta réponse!

  3. Bonjour, j’aimerais savoir si on peut utiliser d’autres sortes de probiotiques pour cette recette et si je ne met pas de sirop d’érable est-ce que la fermentation va fonctionner malgré tout ? merci

    1. Bonjour Jessica,

      Oui il est possible d’utiliser une autre source de bactéries pour la fermentation. Vous pouvez également ajouter un sucrant après la fermentation mais à mon idée, comme le sucre aide la fermentation, je je vous garantis pas que cela fonctionnera, c’est à essayer…

      Bonne expérimentation ! 🙂

  4. Bonjour,
    J’aimerais savoir pour cette recette de yogourt à l’amande,puis-je prendre une autre sorte de probiotique et si oui quelle quantitée ? Est-ce que cette recette peut fonctionner sans le sirop d’érable ? Merci

    1. Bonjour Jessica,

      Oui il est possible d’utiliser une autre source de bactéries pour la fermentation. Vous pouvez également ajouter un sucrant après la fermentation mais à mon idée, comme le sucre aide la fermentation, je je vous garantis pas que cela fonctionnera, c’est à essayer…

      Bonne expérimentation ! 🙂

  5. Bonjour Sylvia, je me demandais si cela était normal après la fermentation avec le Bio-K cela sent comme le souffre 🙂 et goutte un peu surette. merci Marie Claude

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s