Beauté à manger : fleurs comestibles

Ça y est on y est :  LE PRINTEMPS!!

Qui dit printemps dit : vert tendre, petite feuille tendre, petite fleur, fleur comestible, pique-nique, ______________                                                                              (Remplissez de vos coups de cœurs du printemps) !

Pour l’herboriste en moi, les fleurs comestibles font partie des meilleurs délices qui soit! Embellir une salade, décorer un gâteau, fleurir les glaçons, quoi de mieux sincèrement?

Pour toutes les plantes nommées ici on s’assure d’avoir les bonnes variétés. Dans le doute, consultez un bon guide d’identification pour vous permettre de manger en toute sécurité ou une personne qui s’y connait (herboriste, biologiste, etc.)

La violette (Viola spp.)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Petite fleur mauve, feuilles en forme de cœur, trouvée à même le gazon, la violette est une merveille de goût et de bonheur. Elle fleurit en mai et par la suite seulement les feuilles restent. Cette plante qui comble de bonheur les papilles gustatives par son côté sucré qui rappelle la « paparmane » rose. On en fait entre autre des sirops et des tisanes qui deviennent toutes mauves!

La douceur incarnée en nature : Les malvacées

fleur-a-identifier-visoflora-14326

Mauve, guimauve et rose trémière font partie de la famille des malvacées, toutes comestibles, elles seront en fleur à différentes périodes de l’été. Contenant des mucilages (fibres aussi contenues dans le lin, le chia et l’orge) elles apaisent les irritations et les inflammations. Elles embellissent une salade et si leur goût est peu prononcé, l’impact visuel est toutefois marquant. Beauté et douceur sont au rendez-vous!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le pissenlit

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Saviez-vous que toutes les parties du pissenlit sont utiles et peuvent être mangées? Les meilleures parties sont les fleurs légèrement sucrées, les feuilles amères et bénéfiques pour le foie et la racine excellente pour soutenir le foie et les reins à long terme. Plusieurs idées de salades sont faciles à créer avec les fleurs et les feuilles. On peut aussi macérer les fleurs de pissenlit dans le miel. On laisse macérer 2 à 3 semaines puis on filtre et on apprécie dans la tisane ou le yogourt!

L’érythrone d’Amérique: délicieux et fragile
Petite liliacée des érablières, elle est en fleur de la mi-mai à la fin juin, elle fait partie des trésors printaniers du Québec. Ces feuilles et leur délicieux goût de concombre sont un grand bonheur des papilles. Toutefois bien qu’abondante, son cycle de vie est long 3 ans pour une feuille à maturer, 7 à 10 ans pour les  fleurs. Donc, on cueille avec parcimonie!

LES ALLIACÉES

Fleurs de ciboulette, fleurs d’ail

téléchargement

Ces merveilles viennent agrémenter l’œil et à l’aide de leurs composés soufrés communs à cette famille botanique, elles relèvent les plats de légumes et les salades savoureusement. Les fleurs d’ail cuites vapeurs avec une touche d’huile d’olive ou de vinaigrette goûtent tout simplement le ciel!

Dans une autre famille botanique, on retrouve ces mêmes composés dans la Capucine, piquante et flamboyante et côté en mettre plein la vue, la capucine est capable!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

LES AROMATIQUES

Fleurs de basilic, fleurs de menthe

Vous êtes partis en vacances et le basilic et la menthe sont montés en fleurs! Pas de problème, coupez les têtes et dégustez-les en salade de légumes ou de fruits : fraises-basilic fait généralement l’unanimité.

En limonade avec quelques citrons et ce breuvage classique prend des airs de fête!

La couleur, les saveurs, la vie

Il y en aurait tant d’autres, je vous reviendrai avec quelques autres coups de cœur cet été, d’ici là profitez aussi des violettes qui passent si vite, mangez des pensées sauvages, offrez des brochettes de fruits aux roses sauvages et soyez curieux!

Envie d’en connaître davantage :

Venez en famille à la marche d’identification des plantes médicinales qui aura lieu le 30 mai au Domaine Maizerets, ici pour vous inscrire!

Pour me suivre ma page Facebook découvrez tous les cours que je propose cet été!

Si vous avez des problèmes de santé ou êtes médicamentés, consultez un spécialiste :  (herboriste-thérapeute, naturopathe ou autres avant de prendre des plantes médicinales ou des produits de santé naturels.

Références:
Un incontournable sur le sujet :  Fleurs comestibles Du jardin à la Table de Mélinda Wilson.

Bonne dégustation

Advertisements

Auteur : Capucine Chartrand

Herboriste-thérapeute accréditée (Hta), professeure de yoga, amoureuse de la nature et de l'humain. Communicatrice, enseignante et passionnée!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s