RECETTE // Tortellinis all’arrabbiata maison

J’ai beaucoup de plaisir à expérimenter avec les pâtes fraîches en ce moment. J’ai emprunté le laminoir (machine pour faire des pâtes fraîches) à une voisine et franchement, je vais définitivement m’en procurer un !

Le plus beau dans tout ça c’est que j’ai trouvé une recette de pâtes sans œufs qui fonctionne à merveille alors maintenant je suis inarrêtable !

Il semblerait que je ne sois pas la seule à faire pas mal de popotte ces temps-ci. Avec le confinement, on se prend à avoir plus de temps pour faire la cuisine et expérimenter alors on se lance ! Qui m’aime me suive dans cette aventure aux accents de l’Italie !

INGRÉDIENTS POUR LA PÂTE (4 portions)

  • 250 g de semoule de blé fine
  • 150 g de farine tout usage
  • 150 g d’eau température pièce
  • 20 g d’huile d’olive
  • une pincée de sel

Dans un bol moyen, mélanger les ingrédients secs ensemble. Faites un nid au centre et versez l’eau graduellement.

Mélanger avec les mains.

Ajouter l’huile et poursuivre jusqu’à l’obtention d’une boule.

Pétrir la boule avec la base de la main pendant une dizaine de minutes (vous pouvez vous mettre sur la table de la cuisine pour cette étape, c’est plus bas, moins fatiguant pour les épaules et on peut facilement ajouter le poids de son corps pour aider, en espérant que votre table tienne le coup ! 😉 ) Si les mamas italiennes peuvent le faire, vous le pouvez aussi !

Après les dix minutes, recouvrir d’une pellicule en cire (sinon, une pellicule plastique) et laisser reposer 30 minutes sur le comptoir. En attendant, on peut se mettre à la confection de la sauce !

INGRÉDIENTS POUR LA SAUCE

  • 75 ml (1/3 T) d’huile d’olive
  • 1 boîte de 796 ml de tomates broyées
  • 4 gousses d’ail hachées ou écrasées au presse-ail
  • 15 ml (1 cuillère à soupe) de pâte de tomates
  • 30 ml 92 cuillères à soupe) de câpres hachées
  • 125 ml (1/2 T) de persil plat haché
  • 7.5 ml (1/2 cuillère à soupe) de flocons de piment. Pour les téméraires, vous pouvez aller même jusqu’à 15 ml (1 cuillère à soupe) !
  • Sel au goût

Faire chauffer l’huile dans une poêle à haut bords à feu doux-moyen. Y déposer l’ail et les piments. Faire revenir l’ail et les piments pendant une minute. ATTENTION, il ne faut pas que l’ail et les piments brûlent.

Ajouter le reste des ingrédients et bien mélanger pour bien incorporer l’huile avec les tomates. Augmenter le feu légèrement et couvrir à demi pour ne pas que la sauce éclabousse mais pour qu’elle s’évapore un peu. Lorsque le mélange se met à mijoter, mélanger de nouveau et laisser frémir à feu doux pendant 20 minutes. Ça donne le temps de faire la farce pour les tortellinis !

INGRÉDIENTS POUR LA FARCE

  • 1 paquet de haché végétarien italien de la marque de votre choix (environ 340 g)
  • 175 ml (1 1/2 T) de fromage cajou à tartiner
  • Le zeste d’un citron
  • 60 ml (1/4 T) d’huile d’olive
  • 15 ml (1 cuillère à soupe) de basilic séché ou de pesto de basilic si vous en avez sous la main

Mélangez uniformément tous les ingrédients dans un bol et réservez.

Une fois la pâte reposée, coupez la pâte en quatre sections. Farinez légèrement le plan de travail et aplatir au rouleau à pâte une des sections. Gardez les autres parts bien emballées sous la pellicule pour ne pas que la pâte sèche.

Amincir la pâte suffisamment pour qu’elle passe dans le laminoir. Laminer jusqu’à 3 (si votre laminoir par de 7, qui est la mesure la plus large). Découper à l’emporte-pièce rond d’une largeur d’environ 6.5 cm (3 po) et mettre environ une demi-cuillère à thé de farce au centre. Si vous avez une toute petite cuillère à crème glacée pour cette étape, c’est encore plus rapide ! Mouiller légèrement à l’eau toute la circonférence de votre découpe et plier en deux. Coller la pâte en pressant doucement avec les doigts.

Rendu là, ça l’air d’un dumpling. Il faut alors replier les extrémités vers le centre pour former le tortellini. Ça devrait à peu près ressembler à ça (photo ici bas). Je les ai mis sur une plaque à cuisson avec un peu de semoule au fond pour ne pas de que les pâtes collent. Réservez jusqu’à ce que vous ayez passé toute la pâte et la farce.

Et tel que suggéré sur la photo, vous pouvez commencer à boire du vino avant de manger, ça donne soif faire ça ! 😉

Amenez un grand chaudron d’eau à ébullition. Lorsque l’eau bout, ajoutez une bonne poignée de sel.

NOTE SUR LE SEL : Lorsqu’on fait cuire un aliment dans une eau salée, il est important de tenir compte du temps que cet aliment passera dans l’eau salée. Moins il y reste longtemps, plus on peut se permettre d’ajouter du sel. Plus longtemps il y reste, moins on met de sel, l’aliment ayant plus temps pour absorber le sel qui se trouve dans l’eau.*

Y déposer les tortellinis. Utiliser une épuisette pour les recueillir et les déposer directement dans la poêle contenant la sauce encore chaude. Éteindre le feu pour la sauce.

Cuire ainsi tous les tortellinis et les déposer dans la sauce chaque fois. Bien enrober les pâtes de la sauce.

Servir avec de la roquette et un p’tit vino rosso.

Buon appettito a tutti !

* Pour aller plus loin sur le sel, il y a ce super docu en quatre volets sur Netflix, voir l’émission sur le sel

https://www.netflix.com/ca-fr/title/80198288

Auteur : Sylvia Beaudry

Amoureuse de manger 100% végétal, transmetteuse d'idées et allumeuse de consciences.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s