5 trucs pour une cure de printemps réussie

Ah c’est le printemps au calendrier mais toujours évident de le sentir à l’extérieur au mois d’avril! Le corps, lui, peut le ressentir et manifester quelques symptômes : mental agité, foie engorgé, digestion  plus active, etc.  Dans la nature, c’est le moment où la vie reprend et veut se déployer et dans le corps aussi. Soutenir le processus peut se faire efficacement avec les plantes.

En herboristerie traditionnelle, je suggère souvent le soutien des émonctoires à cette saison. Les émonctoires sont nos organes d’élimination : intestins/côlon,  foie, peau, poumon et reins. Ces derniers travaillent pour permettre au corps de bien éliminer et de ne pas garder de substances dans le corps qui pourraient nous nuire. Depuis que je pratique l’herboristerie en clinique, j’ai pu voir à maintes reprises combien le corps est intelligent et peut se débarrasser d’intrus comme il peut en créer. Je ne pense pas que le corps est sale, je crois qu’il est important de bien l’entretenir.

Voici quelques trucs pour y arriver en résonance avec la saison! En médecine chinoise, chaque saison est liée à un organe interne. Le printemps est lié au foie. Donc pour une cure de printemps, on verra à redoubler d’efforts pour que le foie soit soutenu dans tous ses processus.

Truc #1 : Boire de l’eau

L’eau s’avère à être le meilleur moyen de sortie des déchets du corps. En plus, elle soutient le processus digestif et rénal, elle hydrate tout le corps et nourrit les cellules.

1 à 2 litres d’eau par jour en plus de la tisane!

 Truc #2 : On mange amer!

Pourquoi?

Parce que l’amertume permet dès le contact avec la langue d’améliorer la digestion. Des capteurs sensoriels sur la langue permettent d’envoyer des messages (via les influx nerveux) aux autres organes de la digestion (estomac, foie, pancréas, intestins) de se préparer à l’arrivée de la nourriture.

Voici quelques aliments amers à privilégier :

– Artichaut – Cacao – Chou vert – Endives – Feuilles de betteraves – Feuilles de pissenlit *

– Kale – Bette à carde – Livèche et céleri – Radis – Rapini – Roquette – Thé vert – Curcuma

De préférence au début du repas, c’est plus efficace!

* Quand la saison des pissenlits arrive : manger 2 à 3 feuilles par jour dès leur sortie et plus elles grandissent plus elles seront amères, vous vous serez habitué doucement et votre foie vous en remerciera!

Truc #3 : La tisane des émonctoires

On veut une tisane qui soutien l’ensemble des émonctoires. Les plantes se potentialisent entre elles et permettent d’arriver à de belles combinaisons. Voici un petit mélange intéressant qui travaille en douceur et qui permet d’aller supporter autant le foie, les poumons, les reins et la peau

En partie égale, on mélange :

  • Racines et/ou feuilles de pissenlit
  • Feuilles d’ortie
  • Racine de bardane
  • Fleurs de tussilage

On prend 1 cuillère à thé du mélange par tasse d’eau et on en boit 2 à 4 tasses par jour.

Vous pourrez plus tard au printemps récolter tous ces produits frais. Si ça vous dit de commencer dès maintenant vous les trouverez dans les herboristeries et les magasins d’aliments naturels.

Pourquoi ces plantes?

Le pissenlit, le grand roi du printemps, présente un excellent choix pour soutenir le foie et les reins. Il permet d’éliminer les déchets métaboliques via les urines, il dissipe la chaleur et les surplus d’eau enfin il apporte du mouvement dans tout le corps, parfait pour éliminer les stagnations comme la constipation ou les foies engorgés.

L’ortie soutient les reins et la peau, c’est un tonique général remplit de minéraux. Elle est délicieuse toute l’année mais fraîche en tisane quelle délice!

La bardane quant à elle vient soutenir le travail du pissenlit et déloge les « saletés » au niveau du système lymphatique. Elle a une grande affinité avec les muqueuses ce qui permet de soutenir la peau et de la rendre éclatante!

Les fleurs tussilage aident les poumons à mieux éliminer et donner de la souplesse à la muqueuse pulmonaire.

Truc #4 : Plus de fibres

Les intestins et particulièrement le côlon ont besoin que ça soit doux! Aussi simple que ça! Les fibres solubles comme le chia, l’orme rouge, l’avoine et la graine de lin permettent un transport des aliments tout en douceur et peuvent même apaiser les intestins plus fragiles. Elles sont grandement recommandées car elles améliorent le transit intestinal et augmentent la satiété.

Ajouter du chia, de l’orme rouge ou de la graine de lin à vos smoothies, salades et salades de fruits!

Truc # 5 : En dehors comme en dedans

Tant qu’à faire le grand ménage à l’intérieur de vous pourquoi pas le faire à l’extérieur de vous! L’effet d’une cure de printemps cumulé à un ménage du printemps permet de se sentir léger et joyeux!  Prenez aussi un temps pour respirer profondément matin et soir, la respiration est un merveilleux système de désintoxication!

Dernier petits trucs : On fait attention aux portions que l’on mange, on réduit le sucre, l’alcool et le café. Vous verrez combien ça allège, ça permet de voir combien ces aliments sont nécessaires ou non à notre vie!

Si vous prenez des médicaments, consultez un spécialiste avant de faire des mélanges!

Bon printemps à tous!

Advertisements

Auteur : Capucine Chartrand

Herboriste-thérapeute accréditée (Hta), professeure de yoga, amoureuse de la nature et de l'humain. Communicatrice, enseignante et passionnée!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s