Pour en finir avec l’étiquetage (première partie)

alice

Ah, les fameuses étiquettes…

Il est facile de se perdre aujourd’hui dans la marée de logos, de certifications biologiques, sans ogm, sans gluten, bon pour le cœur, faible en sodium, sans arachides, sans produits laitiers, alouette…

Pour à peu près n’importe qui, il est vite facile de se sentir perdu dans cette nuée d’informations.

Voici donc un petit tour des logos que l’on rencontre souvent en épicerie et leur signification.

1. Sans allergènes

sans-lactose_sans-gluten_sans-arachide_logos_trans

Ces trois logos sont faciles à reconnaître. Ils indiquent que la nourriture préparée a été fait dans une usine où ces aliments (arachides, produits laitiers, blé) n’y sont pas. Ils vous assurent ainsi que ces allergènes sont absents des aliments que vous achetez et sécuritaires pour votre consommation si vous y êtes allergiques.

2. Certification biologique

forciers-logos-biosCes organismes de certification sont accrédités pour les produits provenant du Québec :

  • Organic Crop Improvement Association
  • International Inc (OCIA)
  • Ecocert Canada
  • Letis SA
  • Organisme de certification Québec Vrai
  • Quality Assurance International (QAI Inc.)
  • Pro-Cert Organic Systems Ltd

Plusieurs ont entendu dans les médias qu’il faut se méfier des certifications biologiques. Pourtant, les entreprises certifiées paient très cher pour pouvoir afficher ces logos et leurs installations sont inspectées régulièrement pour assurer qu’ils respectent les cahiers de charges exigées de la part des organisations fournissant la certification.

Depuis mars 2013, il existe deux déclinaisons biologiques des marques Aliments du Québec et Aliments préparés au Québec (voir point 4.). Ces déclinaisons associent le mode de production à la certification de provenance.

Il n’est pas exclu que certains produits certifiés aient des traces de produits synthétiques. Toutefois, le fait d’encourager ces certifications vous assure que vous consommerez vraiment moins de produits toxiques que si vous achetiez conventionnel.

3. Fruits et légumes

Autre chose à lire attentivement, les numéros des autocollants apposés sur les fruits et légumes.

etiquette

Comme on peut le voir ici, l’étiquette de gauche contient quatre chiffres. Cela signifie que votre fruit / légume provient de l’agriculture conventionnelle, utilisant pesticides, fongicides, herbicides et engrais synthétiques.

L’étiquette du centre contient cinq chiffres et commence par 9. Ce petit 9 magique vous indique que votre fruit / légume est d’agriculture biologique et donc sans pesticides et compagnie.

L’étiquette de gauche contient également cinq chiffres mais la série de chiffres commence par 8. Ce premier chiffre vous indique que votre fruit / légume a été modifié génétiquement (OGM).

4. Le projet NonGMO

non-gmo-logo

Comme les gouvernements (canadiens et américains) ne semblent pas bouger pour obliger les compagnies de l’industrie agroalimentaire à étiqueter les aliments contenant des OGM (organismes gnétiquemet modifiés), un organisme à but non-lucratif a vu le jour dans le but de prendre l’initiative de le faire.

Tout produit portant ce logo confirme que le produit acheté ne contient aucun OGM. Comme peu d’études ont été faites pour démontrer l’innocuité des OGM sur la santé des êtres humains à court ou à long terme, par principe de précaution, il est toujours préférable de ne pas consommer un produit si on ne sait pas quel impact il peut avoir sur notre santé. en achetant des produits ayant cette certification, on s’assure ainsi de prévserver notre santé. Il est à noter que ce n’est pas en n’achetant aucun produit OGM qu’on est AUTOMATIQUEMENT ASSURÉ de rester en santé, mais ce peut être une certaine méthode de prévention et une piste de moins à investiguer si on tombe malade.

5. Localité

logo_aq_rgb

La certification Aliments DU Québec, c’est tout produit entièrement québécois ou tout produit composé d’un minimum de 85 % d’ingrédients d’origine québécoise, et ce, à condition que tous les ingrédients principaux proviennent du Québec. De plus, toutes les activités de transformation et d’emballage doivent être réalisées au Québec.

aliments_du_qc_prepars

Nuance ici, la certification Aliments PRÉPARÉS AU Québec, c’est tout produit entièrement transformé et emballé au Québec. De plus, lorsque les ingrédients principaux sont disponibles au Québec en quantité suffisante, ils doivent être utilisés.

6. Irradiation

food_lble_consumer_factsheet2_1400454521886_fra

Ce petit logo n’est pas souvent vu mais ne vous fiez pas à sa couleur pour croire qu’il est bien intentionné. L’irradiation des aliments est une méthode qui consiste à exposer les aliments à un niveau contrôlé d’énergie dite « ionisante » (on pourrait également dire que les aliments sont exposés à des radiations, oui oui, comme dans radiations nucléaires, mais à faible intensité). L’énergie ionisante pénètre dans les aliments pour tuer les micro-organismes sans élever de façon importante la température des aliments.

Bref, c’est une méthode utilisé pour améliorer et conserver la salubrité les aliments. »Bien que l’irridiation soit suffisante pour tuer des organismes supérieurs, elle n’inactive pas les toxines / mycotoxines libérées par les bactéries et les champignons. En revanche, elles peuvent détruire des vitamines et entraîner la formation de substances néoformées ou de radicaux libres préjudiciables à la salubrité des aliments ou à leurs propriétés organoleptiques. » précise le CNRS.

Certaines bactéries sont très utiles puisqu’elles agissent sur l’apparence des aliments (pourrissement, odeur) et permettent ainsi aux consommateurs de repérer les aliments douteux. Les aliments irradiés paraissent sains, mais ne le sont pas toujours… C’est pourquoi, l’irradiation peut être utilisée pour masquer au consommateur des produits trop vieux et qui ne devraient plus être consommés et peut donc se substituer à de bonnes pratiques sanitaires ou pour « recycler » des produits atteignant leur date de péremption.

7. Végane

certified-vegan-copy-300x300

Ce logo certifie que tous les ingrédients d’un produit transformé sont d’origine végétale et ne contient aucun produit animal. Vous pouvez consulter la liste des enteprises qui utilisent cette certification ici.

Si le premier n’est pas présent, il arrive souvent qu’il soit remplacé par celui-ci :

f08b86b79a54fb949fb0998d1461565f

8. Non testé sur les animaux

cosmetiques-non-testes-sur-les-animaux-cruelty-free-coree-du-sud

Ces logos certifient que le produit que vous achetez n’a pas été testé sur les animaux. On le retrouve plus souvent dans la section des cosmétiques et des produits d’hygiène personnelle.

Certains logos que vous voyez en épicerie n’ont pas été mentionnés et vous aimeriez en entendre parler ? Envoyez-les moi pour que je puisse les ajouter !

Sources
http://www.pausecafein.fr/food/explication-comment-savoir-fruits-legumes-sains-bio-legumes-code-barre.html
https://www.nongmoproject.org/
https://www.alimentsduquebec.com/fr/a-propos/
http://www.inspection.gc.ca/aliments/etiquetage/l-etiquetage-des-aliments-pour-les-consommateurs/fra/1400426541985/1400455563893
https://www.notre-planete.info/ecologie/alimentation/irradiation.php
Advertisements

Auteur : Sylvia Beaudry

Amoureuse de manger 100% végétal, transmetteuse d'idées et allumeuse de consciences.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s