Gluten, comment le blé moderne nous intoxique – Julien Venesson

Gluten Julien venesson

Cet été, j’ai eu l’occasion de discuter, lors d’une table ronde au Festival du Pain de St-Roch-des-Aulnaies, de pain et de gluten avec un artisan boulanger et de partager mes connaissances et mon opinion sur la consommation du pain avec les personnes présentes à cet événement.

Voyant l’intérêt grandissant du public pour ce type d’alimentation (sans gluten), voyant également le nombre d’articles publiés à ce sujet sur internet ainsi que toute une pléthore de nouveaux produits sans gluten inonder les tablettes des supermarchés depuis quelques années, je me suis dit qu’il était plus que temps que je lise sur le sujet. J’avais déjà survolé la chose dans mes lectures en nutrition il y a un mois ou deux (elles détaillent les diverses pathologies associées au gluten soit la sensibilité au gluten, l’intolérance au gluten et la maladie coeliaque), mais je sentais que ce livre allait pouvoir m’éclairer d’avantage.

Quel excellent livre. Bien articulé, bien vulgarisé et bien monté dans sa chornologie. Je vous dirais que ce n’est peut-être pas une lecture de chevet que tout le monde appréciera car c’est plutôt technique. Ça m’a d’ailleurs permis de confirmer certaines notions apprises dans mes cours en plus d’ajouter quelques extras connaissances à mettre dans ma corne d’abondance. Mais franchement, si quelqu’un veut approfondir sur le sujet, je peux vous confirmer qu’il n’y a aucun prérequis nécessaire en microbiologie ou en biochimie. C’est plus que possible d’en apprendre plus avec cet ouvrage et vous y trouverez des informations précieuses.

Je peux vous affirmer en toute certitude que cet engoûment pour le gluten n’est pas une mode mais bien un mal qui assiège notre époque. Il faut comprendre que ce n’est pas que la gliadine du gluten qui peut rendre malade, mais bien la structure génétique du blé elle-même. Le blé fait souffrir des milliers voire des milions de personnes à travers le monde. Pour reprendre M. Venesson dans son livre, si l’évolution alimentaire de l’homme sur la terre était mise à l’échelle d’une journée, nous n’en serions qu’à quelques minutes. Or, depuis les soixantes dernières années, suite à l’industrialisation du mode agroalimentaire, de la transformation et de la conservation bouffe en général, on s’est mis à optimiser les cultures de différentes variétés de céréales afin qu’elles soient, non pas plus nourrissantes ou plus faciles à assimiler en nutriments, mais plutôt qu’elle soit plus performantes en fait de productivité dans les champs afin de rendre sa culture plus rentable. Faire plus de ca$h. Toujours. Quitte à empoissonner nos acheteurs. Quitte à faire des ces champs, des laboratoires à ciel ouvert.

Seul bémol, j’aurais aimé qu’il parle plus des OGM dans son livre, chose qu’il ne fait que du bout des lèvres. Lorsqu’on sait que le blé fait partie d’un des aliments les plus modifiés génétiquement avec le maïs, le coton, le canola et le soya, je me dis que j’aurais bien aimé avoir son avis sur cet aspect.

Notre corps a évolué lentement et s’est adapté à son environnement au fil des siècles. La culture des céréales a débuté avec la sédentarisaton des peuples nomades. Malheureusement, avec l’avènement des technologies de pointe et de toute la recherche faite en agronomie, nous faisons des progrès rapidement, peut-être un peu trop pour ce que nos corps sont capables d’encaisser.

Bonne lecture

Gluten, comment le blé moderne nous intoxique

Julien venesson

Édition Thierry Soucar

Advertisements

Auteur : Sylvia Beaudry

Amoureuse de manger 100% végétal, transmetteuse d'idées et allumeuse de consciences.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s