Trois habitudes d’hygiène à intégrer au quotidien.

Une hygiène de vie est essentielle au bon fonctionnement du corps (et d’une vie sociale plus adéquate disons !).

Et si je te disais que tu peux faire plus que de te laver corps, cheveux et dents ? Aujourd’hui je te propose d’intégrer dans ton quotidien trois habitudes de vie pour nettoyer ton corps comme tu n’as jamais pensé le faire.

Ces trois habitudes sont puisées dans la sagesse de la médecine ayurvédique, une médecine pratiquée en Inde depuis déjà plusieurs siècles. Ça adonne comme ça, je ne suis pas une farouche pratiquante de la médecine ayurvédique, mais ces informations glanées m’ont apporté un son de cloche qui me disait que tout ça c’était juste du gros bon sens et que ça apportait un plus à mon hygiène personnelle.

Comme l’ayurvéda accorde une grande importance à la prévention (et moi aussi alors on est faits pour s’entendre elle et moi), c’est par une bonne hygiène que tout commence !

Il faut savoir que les rythmes jour et nuit sont différents. Le jour, tout le corps est en mouvement, on s’active, on mange, on digère, c’est normal. La nuit est faîte pour se régénérer par le sommeil et pour nettoyer le corps, la digestion s’arrête et les « éboueurs » commencent leur travail. Si tu manges un gros repas le soir, leur travail sera épuisant et difficile voire inefficace.

Le matin, quand le ramassage a été bien fait, nous évacuons selles et urines, souvent nous avons un peu transpiré, la langue se charge des toxines digestives, la peau finit d’évacuer ce qui n’a pas pu être éliminé autrement, souvent par de petits boutons. Il arrive qu’au réveil on ait besoin de se moucher et on a parfois les yeux larmoyants. Tout cela correspond au grand nettoyage de la nuit. Plus le corps est chargé de toxines et plus le travail est long et difficile, ce qui explique que certains soient fatigués au réveil…

1. Le gratte-langue

gratte-langue

Au lever, après ton p’tit pipi du matin, tu prends ton gratte-langue et tu le passe sur ta langue cinq à dix fois, tout dépendant de la quantité de matière blanche se retrouvant sur la langue.

Cette matière blanche est chargée de toxines qui sont formées de mucosités de la langue et du système digestif et elles affaiblissent le système immunitaire. En utilisant le gratte-langue, cela a pour effet de rendre la langue rose, de diminuer les risques de mauvaise haleine et surtout de ne pas avaler à nouveau toutes ces toxines que le corps a rejeté durant la nuit.

Après tu rinces bien le gratte-langue ainsi que ta bouche.

Einstein-tongue-Arthur-Sasse

Ensuite, tu peux passer au numéro 2.

2. Nettoyage de la bouche (gandouch)

 

Coconut Oil

Le concept est simple. Il suffit de faire fondre l’équivalent d’une cuiller à soupe d’huile de coco et de la faire passer dans la bouche et entre les dents pendant 20 minutes. Oui 20 minutes !! Tu le fais tout de suite après le gratte-langue, en préparant la boîte à lunch des enfants ou en faisant ce que tu fais de ta routine matinale qui ne nécessite pas l’usage de la parole.

Tu ne dois pas avaler l’huile car elle se charge de toxines et de bactéries dont on veut justement se débarrasser.

POURQUOI FAIRE GANDOUCH ?

Cette huile opère un massage intérieur de la bouche ; les mâchoires se détendent et cela fait comme un mini-massage qui aide à équilibrer le liquide céphalo-rachidien. FAIRE GANDOUCH élimine les douleurs des mâchoires ou grincements de dents.

Les textes ayurvédiques disent que la pratique de Gandouch « embellit les lèvres, renforce les dents, assainit les gencives. Augmente l’énergie du corps, la pureté de la parole. Elle rend le visage plus harmonieux et beau. »

De plus, l’huile de coco a des propriétés fortifiantes pour l’émail des dents et des gencives en plus de déloger les particules entre les dents qui pourraient causer de la mauvaise haleine et éventuellement des caries.

Après avoir passé l’huile 20 minutes, cracher l’huile dans la poubelle. Elle devrait avoir tourné au blanc car chargée d’impuretés. Pourquoi pas dans l’évier ? Parce que l’huile de coco est une huile saturée (qui se solidifie au froid) et elle risquerait de bloquer les tuyaux de ta robinetterie. Une fois l’huile crachée, rince ta bouche à l’eau claire.

Tu verras que toutes les petites impuretés et résidus qui étaient sur tes dents auront disparu et ce, sans même avoir utilisé de brosse à dents !!

Tu peux maintenant passer au numéro 3.

3. Jala neti (rinçage du nez)

Neti-Pot-Large

Le rinçage du nez peut se pratique deux fois par jour : une fois le matin et une fois le soir. Il se fait à l’eau tiède, légèrement salée.

Pourquoi faire Jala Neti ?

  • Pour commencer la journée, en guise de routine préventive d’hygiène
  • Après le travail, le bricolage ou le ménage, lorsque l’on ‘est trouvé dans un environnement poussiéreux
  • Au retour d’une balade, pour se débarrasser du pollen et des mucosités contenues dans le nez, si on y est sensible, intolérant ou allergique. Pratiqué régulièrement, Jala Neti peut contribuer à soigner ou atténuer le rhume des foins et les allergies au pollen.
  • Jala Neti est réputé bénéfique pour ceux qui souffrent d’asthme, d’allergies et d’autres affections respiratoires.
  • Pour lutter contre des problèmes de sinus, sinusites et sinusites chroniques: Jala Neti empêche le mucus de s’accumuler dans les sinus.
  • Pour prévenir les rhumes de cerveau et les sinusites.
  • Jala Neti influencerait positivement les organes sensoriels de la tête (cela se sent par ex. en cas de fatigue oculaire).
  • Soulage les maux de tête: le nettoyage du nez stimule et détend la zone du front et autour des yeux.
  • Certaines sources accordent une action positive à Jala Neti sur la mémoire et la concentration.
  • Faire Jala Neti si l’air ambiant est trop sec et les muqueuses desséchées. Les cils capillaires du nez transportent alors moins bien les mucosités. En faisant Jala Neti, on stimule le fonctionnement des muqueuses et le nez garde son humidité naturelle.
  • La solution d’eau salée optimise le pH (mesure de l’acidité/basicité) dans les muqueuses et améliore la résistance de celles-ci contre les virus et les bactéries.

Comment faire ?

Pour 250ml d’eau filtrée ou distillée, ajouter ¼ de cuiller à thé de sel de mer. L’idéal est de réchauffer l’eau pour qu’elle soit à la même température que le corps. Si l’eau est trop chaude ou trop froide, cela aura pour effet d’irriter les cavités nasales et alors le rinçage du nez deviendra une expérience moins plaisante.

Voici quelques types de sels à privilégier pour jala neti. Surtout, ne pas utiliser le sel de table, qui est raffiné et iodé car il cause des sensations de brûlure.

Poser le pot neti sur une de vos narines au-dessus d’un grand bol ou du lavabo. Retenir le souffle (ou non, c’est comme on le sent), incliner légèrement la tête sur le côté et laisser l’eau passer d’une narine à l’autre, sans inspirer, sans rien forcer. L’eau coulera par elle-même, emportant avec elle les impuretés.

Il est important de garder la bouche ouverte pour ne pas que l’eau se dirige vers les conduits auditifs.

Avec une serviette, essuyer la narine et recommencer le même processus avec l’autre narine. On peut faire passer au moins la moitié de l’eau contenu dans le pot neti pour chaque narine.

Pour que Neti soit vraiment bénéfique, il est indispensable de bien sécher le nez. Sinon l’eau stagne dans les sinus tout en se chargeant d’impuretés. Ceci est contraire à l’objectif premier…

Pour cela, souffler doucement par le nez, une narine à la fois.

Attention: car si l’on souffle trop fort, on risque de boucher momentanément la connexion entre le nez et l’oreille. Pour éviter cela, garder la bouche ouverte!

Mais cela n’est peut-être pas suffisant s’il reste de l’eau dans le nez après s’être mouché. Faire alors encore ceci pour s’en débarrasser:

Se pencher en avant et laisser la tête aller quelques instants; une partie de l’eau va sortir d’elle-même. Puis, à partir de cette position inclinée:

  • Boucher la narine droite et expirer doucement plusieurs fois en tournant la tête avant chaque expiration: à gauche, à droite 3-5x puis au centre 3-5x.
  • Boucher la narine gauche et expirer doucement plusieurs fois en tournant la tête avant chaque expiration : à gauche, à droite 3-5x puis au centre 3-5x.
  • Terminer une fois que le nez est sec.

CONSEILS PRATIQUES

  • Si l’eau salée ne passe pas par les narines, c’est que l’on tient trop fort le tube contre la narine, ou au contraire pas assez. Dans ce dernier cas, l’eau sort par la même narine parce que le tube et la narine ne forment pas un ensemble étanche: l’eau coule à côté.
  • L’eau a parfois du mal à passer, si l’on est enrhumé. On peut alors laisser un moment le tube dans la narine, afin d’aider à dissoudre les mucosités. Se moucher une narine à la fois, doucement. Puis changer de narine.
    Après quelques essais, l’eau coulera plus facilement : au début goutte à goutte, puis plus abondamment.
    En cas de rhume, rester prudent avec le nez : les membranes des muqueuses sont très sensibles.
  • Bien que la plus grande quantité de l’eau sorte par les narines, une quantité minime sort par la bouche:
    Ce n’est pas grave: c’est l’inclinaison de la tête qui fait qu’une partie de l’eau coule par la bouche. Modifier un peu la position de la tête pour qu’elle soit plus horizontale ou rentrer un peu le menton.
  • Cela pique ou fait mal: c’est possible si l’on a oublié le sel, ou on en a mis trop, ou pas assez… Lorsque le sel est bien dosé, l’eau a le même goût que les larmes.
  • Si l’on désire laver le nez profondément, utiliser un pot entier pour chaque narine. Pour la routine, 1/2 pot par narine est suffisant.
  • Si le nez a tendance à être très sec, ajouter une goutte ou deux d’huile de sésame ou d’amande douce après avoir bien séché le nez.

CONTRE-INDICATIONS

Ne pas pratiquer Neti: en cas de rhume trop sévère ou si l’on souffre de mal d’oreille.

 ♥ ♥ ♥

Suite à tous ces conseils d’hygiène, je te souhaite de partir tous tes matins du bon pied, namasté !! xx

Advertisements

Auteur : Sylvia Beaudry

Amoureuse de manger 100% végétal, transmetteuse d'idées et allumeuse de consciences.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s